Irritation de la vulve : comment éviter l’irritation vulvo-vaginale

Mise à jour professionnellement: 9/3/2021

Irritations et brûlures au niveau de la vulve constituent une affection désagréable que la plupart des femmes connaissent à un moment ou un autre de leur vie. Les causes de ces gênes vulvo-vaginales peuvent être multiples, allant de la plus banale à la plus sérieuse. Ces irritations sont souvent liées à une cystite ou à une mycose vaginale, mais elles peuvent également apparaître après un rapport sexuel. Quelle qu’en soit la cause, c’est toujours un problème gênant que vous devez traiter. Découvrez ici comment vous débarrasser de ces désagréables irritations de la vulve et du vagin.

Lu par Anne Thestrup Meimbresse

Anne, Varde Pharmacy
Anne est titulaire d'une maîtrise en pharmacie à l'Université du Danemark du Sud et a travaillé comme pharmacienne à la pharmacie Varde pendant plusieurs années. Ici, elle conseille à la fois les clients et les médecins sur l'utilisation correcte des produits médicaux. Vous découvrirez le profil d'Anne ici.

Quels sont les signes d’une irritation vulvo-vaginale ?

Si vous ressentez des brûlures vaginales, vous devez prendre ce signe au sérieux. Votre corps vous envoie un signal et vous dit que quelque chose ne fonctionne pas normalement dans la zone intime, qu’il s’agisse d’une irritation ou d’une infection. Beaucoup de femmes n’ont aucun doute lorsqu’elles ressentent des irritations vulvaires.

On ressent dans la zone intime, qui comprend le vagin et la vulve, une sensation de brûlures et une gêne intense. Il est évident que les irritations vulvo-vaginales constituent un problème très handicapant qu’il faut traiter dès qu’il apparait.

Australian Bodycare

3 produits de soin intime pour prévenir la sécheresse, les odeurs, les démangeaisons ou tout autre inconfort intime

€29,99

Voir le produit

Les causes de l’irritation de la vulve et du vagin

Il existe de multiples causes possibles d’irritation de la vulve et du vagin. Certains symptômes demandent que l’on consulte son médecin, d’autres peuvent être traités avec des remèdes maison.

L’irritation de la vulve peut être le symptôme d’une infection vaginale. Par exemple une mycose génitale qui provoque d’intenses démangeaisons sur toute la zone. La mycose vaginale s’accompagne souvent de pertes blanchâtres et épaisses.

Une infection bactérienne, telle que la gonorrhée ou la chlamydiose, peut également être une cause d’irritation vulvaire. L’irritation se manifeste souvent à la miction.

En fait, l’irritation de la vulve est souvent un symptôme de sécheresse et d’irritation dans la zone intime, et cette affection peut être due à différents facteurs.


L’irritation de la vulve pendant la grossesse

De nombreuses femmes ressentent pendant leur grossesse une irritation au niveau de la vulve. Certaines n’éprouvent qu’une légère gêne, tandis que d’autres ressentent une forte sensation de brûlure. Il est tout à fait possible de ressentir une irritation de la vulve lors d’une première grossesse, et de ne plus avoir de problèmes lors des grossesses suivantes.

L’irritation de la vulve pendant la grossesse est une affection normale. Elle s’explique notamment par le fait que, suite aux modifications hormonales qui ont lieu ant cette période, les muqueuses de la femme enceinte deviennent encore plus fragiles et vulnérables. Si ce phénomène est gênant, il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter, ni pour sa santé, ni pour celle de l’enfant. Les rapports sexuels peuvent également être douloureux, et s’accompagner de petits saignements liés aux minuscules fissures qui se forment sur les muqueuses desséchées.

Si vos muqueuses ne paraissent pas sèches, et que votre vulve n’est ni rouge, ni irritée, la sensation d’irritation dans la zone vulvo-vaginale peut être due à une mycose vaginale. La grossesse étant marquée par une augmentation importante de la production hormonale, le risque d’avoir une mycose vaginale est multiplié par trois chez la femme enceinte. Si vous observez une irritation vulvaire et vaginale pendant une grossesse, contactez votre gynécologue pour qu’il puisse vous conseiller sur la marche à suivre.


Qu’est-ce qu’une irritation vulvo-vaginale ?

Les coudes, les genoux, les chevilles et les talons ont tendance à être secs et irrités. Mais la peau peut être sèche sur toutes les parties du corps, y compris dans la zone intime. Une peau sèche est plus exposée au risque de fissures et de lésions, et ces manifestations peuvent entraîner un réel inconfort et donner une sensation d’irritation et de brûlure.

L’irritation vulvaire et vaginale apparait lorsque la peau du vagin est sèche. De la puberté à la ménopause, les ovaires de la femme produisent des œstrogènes. La production d’œstrogènes permet d’humidifier la muqueuse vaginale. C’est pour cette raison que la plupart des femmes ont un léger écoulement. Ces pertes sont le moyen naturel par lequel le vagin se nettoie lui-même, mais elles ont également un effet lubrifiant lors des rapports sexuels.

Irritation de la vulve après un rapport sexuel

Dans certains cas, le vagin ne produit pas assez de liquide et se dessèche. Cela provoque une irritation vaginale et vulvaire particulièrement prononcée lors des rapports sexuels, la peau étant alors soumise à des frottements. Avoir un rapport sexuel en cas de sécheresse vaginale n’est pas une expérience très agréable, d’autant que de minuscules fissures risquent alors de se former dans le vagin.

La sécheresse vaginale peut également être source d’inconfort dans la vie quotidienne. Et ce problème peut toucher tous les âges. S’il concerne surtout les femmes ménopausées, celles prenant la pilule ou un autre type de médicaments peuvent aussi rencontrer des problèmes de sécheresse, d’irritation et éprouver une sensation de brûlures dans la région vulvo-vaginale.

Lisez ici comment traiter l’irritation vulvo-vaginale.

Australian Bodycare Intim Glide

Gel intime naturel pour prévenir la sécheresse

€9,99

Voir le produit

Traitement des irritations et démangeaisons

Dans la plupart des cas, il est possible de soulager et d’éliminer les problèmes d’irritation et de sécheresse survenant dans la zone intime, à condition d’avoir le traitement adéquat. Il n’est pas forcément nécessaire d’avoir des médicaments ou autres soins puissants, car de bons remèdes maison s’avèrent souvent bien adaptés. Utilisez par exemple Femigel d’Australian Bodycare, formulé pour soulager la peau sèche et les brûlures de la vulve. Ce gel vous aide en peu de temps à rétablir l’hydratation naturelle, et à faire disparaître les signes d’irritation, de démangeaisons et de sécheresse.

Femigel est un gel à base d’eau sans hormones, riche en huile essentielle de tea tree, cet ingrédient actif reconnu pour ses propriétés antiseptiques et antibactériennes. La peau très vulnérable de la zone vulvo-vaginale est particulièrement exposée au risque d’infection bactérienne pouvant créer un milieu irrité et peu sain. Ce gel vous permet de déposer sur votre peau un véritable film protecteur et hydratant.

La fréquence d’utilisation de Femigel dépend de vos symptômes. Si vous êtes légèrement irritée, vous pouvez vous contenter d’utiliser le gel tous les trois jours. Dans des cas plus sérieux, utilisez Femigel tous les jours, en l’appliquant sur la zone intime deux fois par jour. Prenez soin de laver délicatement l’entrée du vagin avec un savon intime avant d’appliquer le gel. Vous n’avez pas à craindre que ce produit soit trop agressif. Femigel est en effet testé sous contrôle dermatologique et gynécologique et ne contient pas de parabènes. Ses principes actifs naturels vous permettent par conséquent de l’utiliser en toute sécurité, au quotidien si nécessaire. Y compris sur la zone très sensible entourant l’entrée du vagin.

Que disent les résultats cliniques ?

Femigel a été testé lors d’un essai clinique de 4 semaines. À l’issue du test, 9 femmes sur 10 déclarent que le gel leur a permis d’éliminer démangeaisons et brûlures dans la vulve et le vagin. Les déclarations des participantes mettent en effet en évidence les résultats suivants :

  • 100 % déclarent que Femigel élimine les démangeaisons
  • 94 % déclarent que Femigel permet de supprimer la sécheresse
  • 94 % déclarent que Femigel permet de supprimer les irritations
  • 88 % déclarent que Femigel permet d’éliminer les mauvaises odeurs

Ainsi, la grande majorité des femmes ayant participé à cet essai ont constaté que leurs problèmes d’irritation, de démangeaisons et d’irritation dans la zone vulvo-vaginale avaient disparu. Mais ce n’est pas tout, car Femigel aide également à éliminer les odeurs indésirables. Et de nombreuses femmes souffrent d’un problème de mauvaises odeurs vaginales. L’existence d’une légère odeur vaginale est naturelle. Mais il est clair que quand l’odeur devient plus forte, elle peut être source de gêne et d’inconfort.

Pour prévenir et traiter de manière optimale vos problèmes d’irritation de la vulve et du vagin, nous vous recommandons de compléter vos soins initiés avec Femigel en utilisant Femi daily et intim wash, respectivement une crème intime et un nettoyant intime qui vous permettront d’atténuer efficacement les brûlures de la région vulvo-vaginale. La combinaison de ces deux produits vous aidera à donner à votre peau les conditions idéales pour garder un niveau d’hydratation naturel et à avoir une peau saine en combattant les bactéries indésirables.

Si vous rencontrez des problèmes de sécheresse, le gel est une aide appréciable. Mais vous pouvez également prendre de bonnes décisions en faisant chaque jour des exercices de contraction pour renforcer le périnée ou en ayant une vie sexuelle active. Vous pourrez ainsi augmenter la circulation sanguine dans la zone intime de telle sorte que la lubrification des muqueuses sèches se fera plus facilement.

Australian Bodycare

3 produits de soin intime pour prévenir la sécheresse, les odeurs, les démangeaisons ou tout autre inconfort intime

€29,99

Voir le produit

L’irritation de la vulve et du vagin diminue le désir sexuel

Un vagin sec et irrité après un rapport sexuel est forcément douloureux. Et ces douleurs peuvent freiner la vie sexuelle. Il est évident que la vie sexuelle est ralentie si l’acte sexuel est accompagné de douleurs, et non de plaisir. Il n’est pas normal que l’acte sexuel soit synonyme de douleur. Pourtant, c’est ce que vivent certaines femmes de tous âges, et cela est souvent cause de vraies frustrations.

Les préliminaires sont ici très importants. C’est vrai pour toutes les femmes, mais particulièrement pour vous, si vous souffrez de sécheresse vaginale. Il faut du temps pour que le vagin se lubrifie bien. Il est donc important que vous preniez tout le temps nécessaire avec votre partenaire. Si vous ne vous donnez pas le temps de ces bien agréables préliminaires, cela peut occasionner des douleurs, des fissures et de petits saignements dans le vagin.

Si vous n’êtes pas suffisamment lubrifiée, vous pouvez heureusement trouver une solution avec Intim Glide. Ce gel vous offrira une hydratation optimale et la douleur sera remplacée par le plaisir. Intim Glide est un gel à base d’eau qui contient de l’huile essentielle de tea tree aux propriétés antibactériennes. Il vous permet d’éviter les démangeaisons et l’irritation auxquelles de nombreuses femmes sont exposées lors des rapports sexuels. Ce gel soulage et apaise et permet de réduire sensiblement les irritations.

Lorsque tout glisse mieux, le désir sexuel revient.

Australian Bodycare

3 produits de soin intime pour prévenir la sécheresse, les odeurs, les démangeaisons ou tout autre inconfort intime

€29,99

Voir le produit