Voulez-vous être un(e) testeur/testeuse ?

Mycose vaginale – Symptômes, traitements et prévention

Mise à jour professionnellement: 30/8/2021

Les mycoses vaginales sont une affection gênante que beaucoup de femmes ont connue. Le traitement de la mycose vaginale est très simple, donc vous pouvez facilement apaiser toute démangeaison ou irritation causée par votre mycose sans aucun problème.

Lu par Anne Thestrup Meimbresse

Anne, Varde Pharmacy
Anne est titulaire d'une maîtrise en pharmacie à l'Université du Danemark du Sud et a travaillé comme pharmacienne à la pharmacie Varde pendant plusieurs années. Ici, elle conseille à la fois les clients et les médecins sur l'utilisation correcte des produits médicaux. Vous découvrirez le profil d'Anne ici.

Qu'est-ce que la mycose vaginale ?

La mycose vaginale est une affection très fréquente et plutôt inconfortable causée par la levure Candida Albicans. Ces levures vivent naturellement sur nos membranes muqueuses, y compris sur la membrane muqueuse du vagin : habituellement elles sont inoffensives et nous ne nous rendons même pas compte qu'elles sont présentes. Cependant, s'il y a un changement dans l'équilibre bactérien du vagin, cela crée de bonnes conditions de croissance pour les champignons. Ceci peut amener une mycose avec des symptômes désagréables (voyez ci-dessous à propos des symptômes).

Allez directement à Traitement de la mycose vaginale

Plus d'info Comment puis-je traiter la démangeaison du vagin ?

Qui souffre d'infections par levures ?

La plupart des femmes auront, à un moment quelconque de leur vie, une infection par les levures. – soit une, soit plusieurs fois comme problème récurrent. On estime que 3 femmes sur 4 auront une mycose vaginale au moins une fois. Les mycoses vaginales sont donc un problème très fréquent.

Pourquoi attrape-t-on des mycoses par levures ?

Une mycose vaginale survient quand l'équilibre naturel du vagin est dérangé. Les pertes naturelles du vagin sont acides (avec un pH faible), mais si l'équilibre est altéré, une mycose vaginale peut survenir. Cette altération dans le vagin peut être causée par :

  • Un traitement antibiotique, une thérapie à la cortisone et une médication immunosuppressive : Par exemple, la chimiothérapie. Quand les bactéries naturelles de l'acide lactique du vagin sont tuées par ces traitements, le champignon a de l'espace pour se multiplier et grandir, et ainsi une infection peut survenir.
  • Les rapports sexuels : Le sperme est neutre sur l'échelle pH, alors que le vagin est acide. Donc le rapport peut interférer avec l'équilibre naturel du vagin.
  • La grossesse/les changements hormonaux : Pendant la grossesse, des changements hormonaux majeurs se produisent dans le corps, y compris une modification des membranes muqueuses à l'intérieur du vagin. Cela peut causer une mycose vaginale.
  • Diabète : Si vous avez du diabète, vos niveaux de glycémie augmentent. Ces sucres peuvent être stockés dans la membrane muqueuse du vagin, causant ainsi une mycose vaginale.
  • Une hygiène excessive : La propreté est une bonne chose, mais une hygiène excessive de la zone intime n'est pas tellement bonne. Vous risquez d'interférer avec l'équilibre naturel du vagin si vous vous lavez trop souvent.
  • Les sous-vêtements trop serrés : si vous portez souvent des sous-vêtements serrés et/ou des pantalons en tissu synthétique, votre zone génitale n'a pas assez d'espace pour respirer. Ceci crée un environnement renfermé, moite, donc des conditions parfaites pour que des champignons y prospèrent.
  • L'utilisation de protections de protège-slips et de tampons : Comme pour les sous-vêtements serrés, les protections et les tampons vont confiner la zone intime. L'utilisation quotidienne de protections et de tampons (en particulier) quand vous n'êtes pas en période menstruelle est quelque chose que les gynécologues déconseillent.

Australian Bodycare

3 produits de soin intime pour prévenir la sécheresse, les odeurs, les démangeaisons ou tout autre inconfort intime

€29,99

Voir le produit

Est-ce que les mycoses vaginales sont contagieuses ?

La mycose vaginale est une affection inconfortable, mais heureusement ce n'est pas dangereux d'avoir une mycose dans le vagin. Cependant, vous devez traiter votre infection dès que possible pour l'éliminer totalement, en même temps que l'irritation et la démangeaison.

Vous pouvez infecter votre partenaire pendant les rapports sexuels, mais s'il ne montre aucun symptôme, il se peut qu'il n'ait pas besoin de traitement, et il ne peut pas vous infecter. Les femmes peuvent infecter les hommes, mais la réciproque n'est pas vraie. C'est pour cela que les mycoses ne sont pas considérées comme une maladie sexuellement transmissible. Habituellement la cause de la mycose est un déséquilibre dans le vagin, plutôt qu'une infection transmise par un autre individu.


Symptômes : Que ressent-on lors d'une mycose vaginale ?

Les mycoses vaginales sont une affection inconfortable. Toutes les femmes qui ont eu cette infection reconnaîtront l'irritation si elle survient de nouveau. Trois femmes sur quatre en feront l'expérience au moins une fois dans leur vie.

Vous pouvez avoir une mycose vaginale sans vous en apercevoir, simplement parce que vous ne ressentez aucune espèce d'inconfort ni aucun autre symptôme. Cependant, vous saurez tout de suite que quelque chose n'est pas tout-à-fait normal.

Les symptômes les plus fréquents des mycoses vaginales sont :

  • Démangeaison intense, brûlure, amollissement, irritation, rougeur de la peau autour de l'ouverture vaginale (les lèvres).
  • Des pertes blanches et épaisses (pareilles en consistance à du fromage blanc). Ces pertes vaginales normalement n'ont pas d'odeur.
  • Douleur et inconfort pendant les rapports sexuels.
  • Des sensations de piqûre quand vous urinez.

Cependant, ces symptômes typiques de mycose vaginale peuvent être aussi causés par d'autres affections, et donc vous devriez vous faire examiner par un médecin si c'est la première fois que vous les ressentez. Si vous avez déjà eu une mycose vaginale, vous pourrez poser votre diagnostic vous-même d'après ces symptômes – mais ne les ignorez pas. Consultez toujours un médecin s'ils vous préoccupent.


Mycoses vaginales après les rapports sexuels

Il y a de nombreuses raisons qui peuvent causer une mycose vaginale. Les rapports sont l'une d'entre elles. De nombreuses femmes ont une mycose vaginale après les rapports. Ce n'est pas parce que l'homme les a infectées, car elle ne peut pas se transmettre de cette manière. L'équilibre naturel du vagin peut être dérangé par le sperme et ainsi une infection peut survenir.

L'environnement vaginal est acide avec un pH normal de 3,8-4,2. Les bactéries de l'acide lactique dans le vagin vous protègent contre les infections et les déséquilibres. Le sperme, en revanche, est neutre avec un pH aux environs de 8. Le sperme peut donc interférer avec l'équilibre acide naturel. Les préservatifs peuvent aussi affecter l'équilibre du vagin, donc il est utile de noter à quel moment vous avez une infection et quelle en était la cause.

Assez des démangeaisons et irritations après les rapports ?

Beaucoup de femmes ressentent démangeaison, brûlure et irritation après les rapports, ce qui peut être inconfortable. Si les rapports sont la cause du problème, cela peut aider d'utiliser un gel qui peut soulager la sécheresse pendant les rapports. Australian Bodycare a développé un gel avec une formule à d'huile d'arbre à thé. Intim Glide est testé dermatologiquement et peut réduire la sécheresse vaginale et la gêne intime et en même temps donner aux deux partenaires une expérience plus sensuelle.

Intim Glide d'Australian Bodycare est un gel léger, doux et sensuel. Il contient un ingrédient naturel, d'huile d'arbre à thé qui peut remédier à la démangeaison, brûlure, sécheresse et irritation que de nombreuses femmes ressentent pendant et après les rapports.

Australian Bodycare Intim Glide

Gel intime naturel pour prévenir la sécheresse

€9,99

Voir le produit

Traitement de la mycose vaginale

Si vous suspectez que vous avez une mycose vaginale, vous devez trouver un traitement. Dans certains cas, le champignon peut disparaître de lui-même parce que le corps réussit à rétablir l'équilibre naturel dans le vagin. Pourtant, cela arrive rarement et il n'est pas nécessaire de souffrir pendant longtemps en attendant juste qu'il disparaisse de lui-même. Les mycoses vaginales sont très faciles à traiter dans la plupart des cas.

Votre médecin peut déterminer rapidement si vos symptômes (comme la démangeaison, la brûlure, les pertes etc.) sont causés par une mycose vaginale ou autre chose. Ceci peut être fait par un examen gynécologique et en prenant un petit échantillon des pertes. Si vous avez déjà eu une mycose vaginale et que vous reconnaissez les symptômes, faites juste un saut à la pharmacie pour acheter vous-même le traitement.

Comment traiter une mycose vaginale ?

Le traitement d'une mycose vaginale va restaurer l'équilibre naturel acide du vagin. Vous pouvez faire cela avec différents moyens :

  • Crème vaginale à appliquer directement sur la zone affectée. Vous pouvez acheter différentes crèmes vaginales à la pharmacie.
  • Suppositoires à insérer dans le vagin. Dans de nombreux cas, le médecin recommandera l'association des deux traitements : crème pour les symptômes et un suppositoire pour rétablir l'équilibre. Les suppositoires sont aussi disponibles à l'achat dans les pharmacies.
  • Des traitements oraux avec des comprimés. Les comprimés doivent être prescrits plutôt qu'en vente libre chez le pharmacien. Ceci n'est pas la méthode la plus largement utilisée pour traiter la mycose vaginale, mais elle est utile si les autres méthodes ne fonctionnent pas, ou si vous avez des cas particulièrement sévères (et répétés) de mycose vaginale.

Traitements avec des ingrédients naturels

Il y a beaucoup de remèdes de grand-mère et de conseils qui suggèrent que vous pouvez traiter les mycoses vaginales avec du yaourt naturel et autres produits laitiers acides. Il n'y a aucune preuve scientifique pour suggérer que ces traitements vont fonctionner, même si certaines femmes les prétendent efficaces. On recommande fortement d'utiliser des produits médicinaux reconnus pour traiter votre mycose vaginale.


Femigel avec huile d'arbre à thé contre démangeaison, brûlure, sensibilité, irritation et rougeur autour du vagin

Si vous préférez les remèdes naturels pour calmer démangeaison et irritation, demandez conseil à votre pharmacien ou au magasin diététique. L'huile d'arbre à thé, par exemple, est un remède bien connu pour les démangeaisons et irritations qu'on peut utiliser quand vous avez une mycose vaginale. On la trouve dans les produits comme Femigel et Femi Daily d'Australian Bodycare.

Femigel est un gel à base aqueuse, sans hormones, qui prévient l'irritation et la démangeaison. Il aide à restaurer un équilibre sain et naturel dans le vagin et en même temps reconstitue l'hydratation autour du vagin et des parties génitales.

Femigel peut être utilisé pendant de longues périodes, ou quotidiennement si nécessaire, car il contient des ingrédients 100% naturels. Les médicaments traditionnels, en revanche, ne peuvent être utilisés que sur une période limitée, laissant le corps se reposer avant le début d'un nouveau traitement.

Australian Bodycare

3 produits de soin intime pour prévenir la sécheresse, les odeurs, les démangeaisons ou tout autre inconfort intime

€29,99

Voir le produit

Mycoses vaginales récurrentes

Malheureusement, certaines femmes sont affectées de façon répétée par des mycoses vaginales. Si vous avez des mycoses vaginales plus de quatre fois par an, vous souffrez de mycoses vaginales récurrentes ou avec complications.

Si vous n'avez eu qu'une mycose vaginale (sans complications), vous pouvez facilement utiliser les différents traitements mentionnés ci-dessus. Cependant, si vous souffrez de mycoses vaginales répétées, cela peut être très problématique, car les médicaments fongicides traditionnels ne peuvent être utilisés que sur une période limitée.


Prévention

Heureusement, très peu de femmes vivent des mycoses récurrentes. Vous en aurez vraisemblablement une et plus aucune ensuite. Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour éviter que la mycose vaginale ne devienne un problème récurrent.

Comment prévenir la mycose vaginale :

  • Évitez une hygiène excessive autour des parties génitales. Vous devez laver toujours vos parties intimes à l'eau, ou avec une crème ou un savon intime doux. Les savons parfumés, cependant, doivent être évités car ils peuvent déranger l'équilibre du vagin et causer une mycose vaginale.
  • Évitez les protège-slips superflus. L'usage quotidien des protège-slips, protections et tampons n'est pas une bonne idée, car ils enferment vos parties génitales et les maintiennent moites, ce qui est un environnement favorable pour les champignons. Bien sûr, il sera difficile d'éviter les protège-slips pendant vos règles. Si vous changez les protections et les tampons régulièrement, et si vous les utilisez uniquement pendant les règles, vous ne devriez avoir aucun problème.
  • Évitez les sous-vêtements serrés et les tissus synthétiques. Les sous-vêtements serrés enferment les partie génitales et les gardent chaudes et moites. C'est un environnement parfait pour que les champignons se multiplient et croissent. Les sous-vêtements en tissu synthétique ont le même effet. Si vous avez parfois des problèmes de mycoses vaginales ou si vous voulez juste les éviter, c'est une bonne idée de porter des sous-vêtements en coton et d'éviter complétement les slips serrés.

Foire aux questions sur les mycoses vaginales

Comment attrape-t-on des mycoses vaginales ?

Les mycoses surviennent quand l'équilibre naturel du vagin est dérangé. Certaines des causes les plus fréquentes sont : les traitements antibiotiques ou d'autres formes de médicaments, les rapports sexuels, les changements hormonaux pendant la grossesse, le diabète, l'hygiène génitale excessive et le port fréquent de sous-vêtements synthétiques et de protections, inserts et tampons.


La mycose disparaîtra-t-elle d'elle-même ?

Dans certains cas, vous pouvez avoir eu une mycose sans vous en rendre compte, car elle aura disparu d'elle-même. Cependant, dans la vaste majorité des cas, elle ne disparaîtra pas comme cela. Vous remarquerez habituellement les symptômes et devrez-vous soigner immédiatement, afin d'éviter l'irritation et de rétablir l'équilibre dès que possible.


Les mycoses vaginales peuvent-elles infecter les hommes ?

Les mycoses peuvent infecter les hommes pendant les rapports. Mais la contagion ne peut pas se faire en sens inverse – les hommes ne peuvent pas transmettre une mycose aux femmes. Les mycoses ne sont donc pas considérées comme des maladies sexuellement transmissibles. Si un homme est infecté par des champignons, il doit aussi rechercher un traitement.


Comment appelle-t-on les mycoses vaginales ?

On les appelle aussi : champignons vaginaux, infections par levures, poussées vaginales.


Que ressent-on lors d'une mycose ?

Les mycoses sont une affection inconfortable. Les symptômes typiques sont des démangeaisons sévères, des brûlures, un amollissement des tissus et des irritations du vagin. Une éruption rougeâtre est également fréquente. De plus, vous pouvez avoir des pertes blanches épaisses (semblable en consistance à du fromage blanc). Beaucoup de femmes ressentent aussi de la douleur et de l'inconfort pendant les rapports sexuels et peut-être des sensations de piqûres lorsqu'elles urinent.


Comment diagnostique-t-on une mycose vaginale ?

Votre médecin peut diagnostiquer rapidement une mycose vaginale, en pratiquant entre autres un examen gynécologique et en prenant un échantillon de vos pertes. Si vous avez déjà eu une mycose, vous reconnaîtrez probablement les symptômes et pourrez acheter vous-même le traitement en pharmacie.


Peut-on avoir une infection de la vessie à partir d'une mycose vaginale ?

Les symptômes des infections vaginales et de la vessie peuvent être très similaires : toutes deux présentent habituellement une brûlure, démangeaison, piqûre lorsqu'on urine etc. Et les infections vaginales et de la vessie surviennent quand l'équilibre acide naturel du vagin est modifié. Les infections de la vessie sont typiquement causées par des bactéries, mais les mycoses du vagin peuvent aussi amener une infection de la vessie. Les deux problèmes doivent être traités, donc consultez un médecin si vous ressentez ce type de symptôme.


Peut-on mourir d'une mycose vaginale ?

C'est inconfortable d'avoir une mycose, mais ce n'est pas du tout dangereux. On ne peut pas mourir d'une mycose vaginale. Mais si vous avez une mycose, assurez-vous de la traiter : il n'est pas nécessaire de supporter les symptômes.


Peut-on devenir stérile à cause d’une mycose vaginale ?

Les mycoses du vagin sont une affection inconfortable, mais complètement inoffensive. Vous ne deviendrez pas stérile à cause d'une mycose, quel que soit le nombre de fois où vous l'attrapez.

Australian Bodycare

3 produits de soin intime pour prévenir la sécheresse, les odeurs, les démangeaisons ou tout autre inconfort intime

€29,99

Voir le produit