Mycose génitale chez l’homme : Guide sur le traitement de la mycose du gland

Mise à jour professionnellement: 11/3/2021

L’infection du gland peut s’avérer particulièrement désagréable et doit par conséquent être traitée.

Découvrez ici les causes et les symptômes de la mycose du gland. Et actualisez également vos connaissances sur les traitements possibles.

» Allez directement à la section : Traitement

Lu par Anne Thestrup Meimbresse

Anne, Varde Pharmacy
Anne est titulaire d'une maîtrise en pharmacie à l'Université du Danemark du Sud et a travaillé comme pharmacienne à la pharmacie Varde pendant plusieurs années. Ici, elle conseille à la fois les clients et les médecins sur l'utilisation correcte des produits médicaux. Vous découvrirez le profil d'Anne ici.

La mycose du gland, qu’est-ce que c’est ?

La mycose du gland est une affection gênante et fort désagréable. C’est une infection provoquée par un champignon qui, comme toutes les infections fongiques survenant sur d’autres partie du corps, présente en général les symptômes suivants : gonflement, brûlures, démangeaisons et douleurs.

Principaux symptômes de la mycose du gland :

  • Rougeur du gland
  • Gonflement du gland
  • Sensation de brûlures, démangeaisons et irritation dans la zone concernée
  • Écoulements blancs, épais et grumeleux, malodorants sous le prépuce
  • Difficulté à ramener le prépuce dans sa position normale
  • Douleurs à la miction et lors des rapports sexuels

La mycose du gland commence en général par une éruption rouge et des démangeaisons qui peuvent s’accompagner de brûlures et de douleurs. Il n’est pas rare que se forment de petits points rouges et brillants pouvant commencer à se desquamer (s’enlever de la peau).

Si vous avez une infection du pénis, il serait plus précis de parler de mycose du gland, car c’est là que vous observerez les symptômes tels que pustules, démangeaisons, brûlures et autres.

C’est toujours désagréable d’observer des changements dans son corps et des symptômes tels que brûlures, démangeaisons, gonflements, etc. Il faut donc toujours réagir quand de telles transformations se produisent.

Heureusement, il est rare que les symptômes tels que pustules rouges sur le gland et le reste du pénis soient des signes d’une affection grave.

Mais pour en être sûr, il est toujours bon d’en parler à son médecin et de se faire examiner.


La mycose du gland, qu’est-ce que c’est ?

La mycose du gland est une infection due à un champignon. Il ne s’agit pas d’une infection sexuellement transmissible.

La mycose du gland est une infection due au champignon Candida albicans. Ces levures se trouvent naturellement dans le corps et ne posent normalement pas de problèmes. Mais si elles trouvent soudain des conditions de croissance favorables, par exemple en cas de baisse du système immunitaire liée à une maladie ou à la prise de médicaments, cela peut créer certains troubles.

On utilise le terme générique de mycose génitale pour parler d’une mycose située dans la zone intime. On parle de mycose du gland chez l’homme, et de mycose vaginale chez la femme.

La mycose du gland est dénommée par la profession médicale candidose.


Traitement de la mycose du gland

Ce n’est évidemment pas franchement agréable d’avoir une infection du gland. Il y a tout de même deux bonnes nouvelles : cette affection n’est pas dangereuse, et elle est relativement facile à traiter.

Si vous avez une infection du gland, vous devez vous soigner. Cela vous permettra d’abord de vous débarrasser des gênes occasionnées, ensuite d’être sûr que l’infection ne s’étend pas à d’autres parties du corps ou qu’elle ne se transmet pas à d’autres.

Le remède le plus courant pour traiter une mycose du gland consiste à utiliser une crème ou un gel antifongique. Vous les trouverez en pharmacie.

La crème s’applique deux fois par jour. Et vous devriez déjà observer et sentir la différence au bout de 48 h, peut-être même au bout de 24 heures.


Un remède efficace contre les démangeaisons, brûlures et irritations

Il existe en pharmacie des remèdes efficaces permettant de soulager démangeaisons, brûlures et irritation du pénis.

Australian Bodycare a par exemple conçu un gel contre les irritations et les démangeaisons à l’huile essentielle de tea tree. Il s’agit d’un gel naturel connu pour soulager l’irritation de la peau et pour ses propriétés antiprurigineuses et antibactériennes.

Ce gel présente notamment les propriétés suivantes :

  • Soulage la peau irritée. Et lorsqu’on a des problèmes sur le pénis, la peau est rouge, irritée et gonflée.
  • Permet de maintenir une peau saine. Il faut apaiser démangeaisons, brûlures et irritation. Pour ce faire, il est bon de choisir un produit efficace et respectueux de la peau, qui en prend vraiment soin.
  • Élimine démangeaisons et irritation. Outre les pustules rouges apparentes, les démangeaisons et l’irritation de la peau constituent une des pires gênes de la mycose du gland. Ce gel calme les démangeaisons et apaise la peau irritée.
  • Élimine les odeurs. L’irritation du pénis peut s’accompagner d’écoulements blancs et visqueux assez malodorants et terriblement gênants. Ce gel permet de combattre les mauvaises odeurs.
  • Élimine les bactéries indésirables. L’huile essentielle de tea tree (arbre à thé) est connue pour ses propriétés antibactériennes. Ce gel vous aide donc à retrouver un bon équilibre bactérien en éliminant de la peau les bactéries `nocives´ et indésirables.
  • Évite que la peau du pénis soit sèche et desquamée. Le gel est efficace contre la peau irritée, les démangeaisons, les odeurs, etc. Mais il vous permet aussi de soigner votre peau, pour éviter qu’elle soit sèche ou desquamée.

 

Australian Bodycare Femi Daily

Gel 100% naturel contre les odeurs, les démangeaisons et les irritations de la zone intime

€12,99

Voir le produit

Consultez votre médecin et faites-vous examiner

Si c’est la première fois que vous observez des symptômes proches de ceux caractéristiques de la mycose du gland, vous devez consulter votre médecin et vous faire examiner.

Il est en effet important de s’assurer qu’il s’agit bien d’une mycose, et non d’une autre affection.

Certaines infections sexuellement transmissibles, comme l’herpès et les verrues génitales, présentent en effet des symptômes proches de ceux d’une mycose.

Si vous pensez souffrir d’une infection sexuellement transmissible (IST), vous devez consulter votre médecin. Vous devez également en parler avec lui si vous constatez des éruptions cutanées ou des gênes qui ne partent pas d’elles-mêmes rapidement.

S’il s’agit d’un champignon, votre médecin vous prescrira un médicament antifongique, le plus souvent sous forme de crème à appliquer sur la zone concernée. Si cela n’est pas suffisant, il pourra vous prescrire des comprimés.

Si vous avez à nouveau des symptômes de mycose, vous pourrez plus facilement poser vous-même un diagnostic et acheter un antifongique en vente libre chez votre pharmacien. Si cela n’a pas d’effet au bout de quelques jours, vous devez consulter votre médecin et vous faire examiner.

Si votre système immunitaire est affaibli, il convient de consulter votre médecin en cas de mycose, quelle que soit la partie du corps touchée.

Chez les personnes affaiblies, le risque de voir une mycose se propager à d’autres organes est accru. Il convient donc de se faire examiner par son médecin traitant.


Comment prévenir la mycose du gland ?

Si vous souffrez d’une mycose du gland, il est important de vous soigner. Mais il est plus généralement utile de se demander comment prévenir une telle infection ou une éventuelle récidive.

Moyens vous permettant de prévenir une mycose du gland :

  • Utilisez un préservatif si votre partenaire souffre d’une mycose
  • Veillez à prendre, vous et votre partenaire, un traitement antifongique
  • Utilisez un bon savon intime lorsque vous vous lavez le pénis
  • Prenez soin de bien sécher votre pénis et vos organes génitaux après la toilette
  • Évitez de porter des sous-vêtements et des pantalons trop serrés et d’utiliser des matières synthétiques.

Astuce : De nombreux hommes souffrent de démangeaisons et ont la peau du pénis irritée après un rapport sexuel. Ces gênes sont dues à la présence de bactéries étrangères provenant de leur partenaire. Il peut donc être judicieux d’utiliser Intim Glide lors des rapports sexuels. Utiliser Intim Glide vous permet de vous protéger contre les bactéries et donc d’éviter démangeaisons et irritation sur le pénis après un rapport.

Australian Bodycare Intim Glide

Gel intime naturel pour prévenir la sécheresse

€9,99

Voir le produit

Quelles sont les causes de la mycose du gland ?

Nous avons sur tout le corps des champignons et des bactéries. Cela peut paraître bizarre, mais c’est normal. Et tant qu’ils ne prolifèrent pas, ils ne sont pas gênants.

Lorsqu’on a une mycose, celle-ci est toujours due à une prolifération de champignons. Le champignon concerné a trouvé les conditions de croissance idéales et sa prolifération n’a pas été freinée par les autres bactéries que notre peau comporte aussi.

La cause en est souvent un système immunitaire affaibli. Lorsque notre système immunitaire est affaibli, champignons et bactéries trouvent des conditions de croissance presque trop parfaites.

L’affaiblissement du système immunitaire peut être dû à une maladie, lié à un traitement aux antibiotiques ou comprenant d’autres médicaments, ou encore à une situation de stress ou à un régime alimentaire peu sain.

Les personnes souffrant de diabète présentent également un risque accru d’avoir une mycose. Un taux trop élevé de sucre dans le sang entraîne une présence accrue de sucre dans l’urine et favorise le développement des champignons.

Les champignons aiment les milieux chauds et humides. Ainsi, les pieds, dessous de bras et l'aine sont des zones particulièrement exposées au risque de mycose.

La mycose du gland profite de ce milieu favorable, à la fois humide et chaud. Il est donc important de bien se sécher l’entrejambe après une douche ou un bain et de ne pas porter de sous-vêtements trop serrés et des matières synthétiques qui retiennent l’humidité et la chaleur.


La mycose du gland est-elle contagieuse ?

La mycose du gland n’est pas une infection sexuellement transmissible. C’est une infection due à un champignon, et dans de nombreux cas, ces mycoses peuvent se transmettre de personne à personne.

C’est le cas de la mycose du pied. Et si vous avez une mycose du gland, il est possible que vous ayez été infecté par une partenaire ayant une mycose vaginale.

La mycose vaginale est en effet une des mycoses les plus contagieuses. En revanche, la mycose du gland n’est pas très contagieuse.

En général, on considère qu’une femme ayant une mycose vaginale peut transmettre l’infection à un homme, tandis qu’un homme souffrant de mycose du gland ne peut infecter une femme.

Il est néanmoins important que les deux partenaires suivent un traitement, pour éviter de se transmettre à nouveau l’infection.

La mycose du gland peut toutefois se transmettre au niveau de la bouche, si bien que votre partenaire peut développer une mycose de la langue ou une mycose de la bouche. Pour éviter toute contagion, n’oubliez donc pas, en cas de mycose du gland, de prendre le traitement approprié.


FAQ sur la mycose du gland

Comment traiter une mycose du gland ?

Si vous souffrez d’une mycose du gland, vous devez absolument vous soigner, d’une part pour éviter ces inconforts, d’autre part pour qu’elle ne s’étende pas à d’autres parties du corps. Le traitement consiste généralement à utiliser une crème ou un gel antifongique qui s’applique sur la zone concernée. Ces deux produits sont disponibles sans ordonnance. Si cela n’est pas suffisant, il vous faudra peut-être prendre des comprimés.


Quels sont les symptômes de la mycose du gland ?

Les symptômes les plus courants de la mycose du gland sont les suivants : une peau rouge, gonflée et irritée, des pustules rouges sur le gland, des brûlures et démangeaisons, des douleurs à la miction et lors des rapports sexuels, la présence d’écoulements blancs, épais, grumeleux et malodorants sous le prépuce.


La mycose du gland disparait-elle d’elle-même ?

Une mycose du gland disparait rarement naturellement. C’est la raison pour laquelle vous devez avoir un traitement dès que vous observez les premiers symptômes. En cas de doute sur l’origine de ces symptômes, faites-vous examiner par votre médecin.


Combien de temps faut-il pour traiter une mycose du gland ?

Le plus souvent, le traitement d’une mycose du gland est assez rapide. Dans la plupart des cas, vous constaterez une amélioration après quelques applications. Vous devez cependant continuer le traitement pendant un certain temps après la disparition des symptômes pour être sûr que l’infection a disparu.


Le contenu de cet article ne doit pas être utilisé pour faire un diagnostic ou établir un traitement. Pour ce faire, nous vous recommandons de consulter votre médecin traitant.

Australian Bodycare Femi Daily

Gel 100% naturel contre les odeurs, les démangeaisons et les irritations de la zone intime

€12,99

Voir le produit