Voulez-vous être un(e) testeur/testeuse ?

Hémorroïdes : éliminer douleurs et démangeaisons

Mise à jour professionnellement: 27/4/2021

Les hémorroïdes sont une maladie très gênante et répandue dans la population adulte. Heureusement, cette affection n’est pas dangereuse et il existe des traitements pour la soigner. Dans la plupart des cas, les hémorroïdes se soignent avec une crème spéciale. Dans de rares cas seulement, une intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire.

» Allez directement à : Traitement des hémorroïdes

Lu par Anne Thestrup Meimbresse

Anne, Varde Pharmacy
Anne est titulaire d'une maîtrise en pharmacie à l'Université du Danemark du Sud et a travaillé comme pharmacienne à la pharmacie Varde pendant plusieurs années. Ici, elle conseille à la fois les clients et les médecins sur l'utilisation correcte des produits médicaux. Vous découvrirez le profil d'Anne ici.

Hémorroïdes : quels sont les symptômes ?

Les hémorroïdes sont une affection dont la plupart ont entendu parler, et qui peut même parfois devenir un sujet de plaisanterie. Mais qu’est-ce que cela signifie d’avoir des hémorroïdes ? En bref, les hémorroïdes sont des petites formations veineuses remplies de sang situées dans l’anus ou le rectum. On pourrait dire que c’est un genre de varices situées dans le rectum (des veines dilatées et formant des boules s’extériorisant au niveau du rectum). Les hémorroïdes surviennent quand la muqueuse du rectum s’amincit et s’affaiblit. La veine sous la muqueuse commence à se dilater et finit par se diriger vers l’anus.

Les hémorroïdes sont une maladie bénigne et sans risque qui peut néanmoins provoquer des gênes non négligeables, telles que brûlures, démangeaisons, irritation, douleurs, et parfois saignements dans les selles.

Les possibilités de traitement, heureusement bonnes, consistent le plus souvent en l’utilisation d’une crème, éventuellement associée à des suppositoires. Dans une minorité de cas, il peut être nécessaire de procéder à une intervention chirurgicale pour les retirer.


Qui peut avoir des hémorroïdes ?

Tout le monde peut en principe avoir des hémorroïdes. C’est une maladie très courante qui touche environ une personne sur deux après cinquante ans, soit une fois, soit plusieurs fois, devenant alors un problème récurrent.

La maladie hémorroïdaire touche principalement les adultes, et on considère que la moitié de la population française de plus de 50 ans a eu, ou a, des hémorroïdes. La probabilité augmente en effet avec l’âge. Lorsque la maladie touche les jeunes, ce sont le plus souvent les femmes qui sont concernées en raison d’une grossesse ou d’un accouchement. La forte pression qui s’exerce alors sur les veines en est la cause. C’est également le cas quand on a des problèmes de constipation et qu’on exerce une pression trop forte pour évacuer les selles, quand on soulève un objet lourd et, d’une facon générale, quand on effectue un travail physique pénible. Chez les femmes ayant eu plusieurs grossesses, le risque d’avoir des hémorroïdes est également accru.


Quels sont les symptômes ? 

La plupart découvrent qu’ils ont des hémorroïdes quand ils ressentent des brûlures, des démangeaisons, de l’irritation ou des douleurs au niveau de l’anus, le plus souvent lors d’un passage aux toilettes. Beaucoup auront aussi du mal à bien se nettoyer après un passage aux toilettes.

Certains réalisent qu’ils ont des hémorroïdes parce qu’en s’essuyant, ils remarquent qu’il y a un peu de sang sur le papier hygiénique. Si une hémorroïde éclate, elle libère une quantité importante de sang et le résultat dans les toilettes sera spectaculaire. Une hémorroïde peut être comparée à un ballon où le sang remplacerait l’air. Si une hémorroïde s’ouvre, elle se vide de son sang et ensuite, le saignement s’arrête. Mais la vue est impressionnante et la première fois qu’on l’observe, cela peut faire un peu peur.

S’il s’agit d’hémorroïdes internes, on ne peut a priori ni les voir ni les sentir. S’il s’agit au contraire d’hémorroïdes externes, on peut voir une formation sur la face externe de l’anus, et on peut les remarquer au toucher. Dans de nombreux cas, il est possible de rentrer ces formations dans le rectum après avoir été aux toilettes.

Les médecins divisent les hémorroïdes en 4 catégories ou degrés, en fonction de leur taille et de la gêne qu’elles constituent :

  1. Hémorroïdes internes, qui saignent, mais sont invisibles et ne gonflent pas.
  2. Hémorroïdes internes qui grossissent quand on va aux toilettes et qui ensuite disparaissent d’elles-mêmes.
  3. Hémorroïdes externes, visibles, formant une protubérance, qu’il faut repousser après la visite aux toilettes.
  4. Hémorroïdes externes qui demeurent à l’extérieur et qu’on ne peut pas repousser à l’intérieur.

Traitement des hémorroïdes 

S’il est très désagréable d’avoir des hémorroïdes, il existe heureusement des remèdes pour les soigner. Le traitement dépend essentiellement de la taille des hémorroïdes et du degré de gêne qu’elles constituent.

Petites hémorroïdes internes

Les petites hémorroïdes internes, dues par exemple à de la constipation, peuvent être traitées simplement en rétablissant le transit intestinal pour que l’évacuation des selles soit de nouveau régulière et facile. On y arrive souvent en buvant beaucoup d’eau et en ayant une alimentation riche en fibres. Par exemple, en mangeant du pain de seigle, du pain complet, des flocons d’avoine et des fruits. Vous pouvez éventuellement ajouter à votre régime un complément alimentaire riche en fibres (par exemple de la marque Husk). Vous pouvez aussi traiter une crise de constipation avec un laxatif disponible en vente libre en pharmacie.

À plus long terme, il est possible de prévenir des hémorroïdes dues à la constipation en buvant beaucoup (eau et autres boissons), en faisant du sport et en ayant une alimentation saine et riche en fibres.

Grosses hémorroïdes externes

Si les hémorroïdes sont plus grosses, et que vous ressentez des douleurs, des picotements ou des démangeaisons, le traitement consistera alors à opter pour une crème que vous achèterez sans ordonnance en pharmacie. Une telle crème s’applique directement sur les hémorroïdes et a un effet anesthésique local et analgésique.

En dehors des médicaments classiques vendus en pharmacie, il existe aussi des remèdes qui permettent une prévention et un traitement efficaces des gênes dues aux hémorroïdes, telles que démangeaisons, irritation et autres. Vous pouvez par exemple opter pour un gel Australian Bodycare contenant de l’huile essentielle de tea tree (arbre à thé d’Australie) qui combat les démangeaisons, brûlures et irritation et est donc idéal pour soigner et apaiser les gênes ressenties au niveau de l’anus.

Si vous ressentez une douleur subite (souvent lors d’un passage aux toilettes), celle-ci est probablement due à une grosse hémorroïde qui est sortie de l’anus. Souvent, vous pouvez vous-même la remettre en place, pour éviter qu’elle ne vous gêne et vous fasse mal. Si vous ne pouvez pas le faire vous-même, consultez votre médecin.

En cas de doute, consultez votre médecin

Si vous ressentez un certain inconfort – douleurs, picotements ou démangeaisons au niveau de l’anus – ou qu’il y a du sang sur le papier toilette ou dans la cuvette des WC après votre passage aux toilettes, vous avez vraisemblablement des hémorroïdes. Mais ces symptômes pouvant également être le signe d’autres maladies ou affections, il convient de consulter votre médecin.

Un examen clinique permettra normalement au médecin de déterminer s’il s’agit d’hémorroïdes. En outre, il ou elle pourra éventuellement procéder à un toucher rectal.

Votre médecin vous prescrira sans doute un traitement sous forme de crème ou de pommade anti-hémorroïdes associé le cas échéant à des comprimés. Dans de rares cas, si les hémorroïdes sont très grosses et gênantes, il peut être nécessaire de procéder à une intervention chirurgicale pour les retirer.

Traitement chirurgical des hémorroïdes

Dans la plupart des cas, il est possible de traiter les hémorroïdes avec une crème. Dans de très rares cas, il peut s’avérer nécessaire d’envisager une intervention chirurgicale pour s’en débarrasser.

Dans certains cas, le médecin peut procéder à une petite incision dans l’hémorroïde pour la vider de son sang. L’intervention se fait sous anesthésie locale. Dans d’autres cas, et si l’hémorroïde est un peu plus grosse, la méthode peut consister à ligaturer l’hémorroïde à l’aide d’un fil. Cela permet de stopper l’alimentation sanguine vers l’hémorroïde qui peu à peu flétrit et disparaît. C’est l’intervention chirurgicale la moins problématique. Elle se pratique en soins ambulatoires et sans anesthésie générale.

Si les hémorroïdes sont plus grosses et très gênantes, il peut être nécessaire de pratiquer leur ablation. L’intervention peut se faire sous anesthésie locale ou générale en fonction de leur localisation et de leur taille.

Les hémorroïdes qui disparaissent d’elles-mêmes – avec ou sans traitement – peuvent dans certains cas laisser de petits disques de peau, aussi appelés pustules. Ils sont sans danger, ne saignent pas et ne sont pas douloureux, mais leur présence peut malheureusement rendre plus difficile la toilette intime. S’ils sont vraiment gênants, on peut les faire retirer lors d’une petite intervention chirurgicale.

Crème anti-hémorroïdes

Dans la plupart des cas, il est possible de traiter les hémorroïdes avec une crème disponible en vente libre en pharmacie.

Une telle crème permet de réduire la taille de l’hémorroïde en rétractant les veines et a par ailleurs une action désinfectante et régénératrice. Si vous souhaitez utiliser une crème ayant un effet anesthésique local et analgésique, vous devrez demander une ordonnance à votre médecin.

Si les hémorroïdes sont dues à la constipation, il convient de traiter ce problème. À court terme, vous pouvez prendre un laxatif. À plus long terme, ayez une alimentation plus riche en fibres, buvez beaucoup et faites plus d’exercice physique, autant de gestes qui vous permettront de maintenir un bon transit intestinal.

Dans l’immédiat, il est pour la plupart nécessaire d’utiliser un gel anti-hémorroïdes permettant de lutter contre les démangeaisons, picotements et douleurs insupportables. Vous pouvez acheter une crème dans une pharmacie ou une parapharmacie, ou dans un magasin de diététique si vous préférez opter pour un produit plus naturel. Vous le trouverez par exemple chez Australian Bodycare, dont le gel à l’huile de tea tree convient parfaitement pour adoucir des gênes telles que picotements, démangeaisons et irritation au niveau de l’anus. Les produits contenant de l’huile essentielle de tea tree sont réputés pour leur action efficace contre les démangeaisons et les irritations. Ils sont donc parfaits en cas de gênes au niveau de l’anus.

Australian Bodycare Femi Daily

Gel 100% naturel contre les odeurs, les démangeaisons et les irritations de la zone intime

€12,99

Voir le produit

Quelles sont les causes des hémorroïdes ?

Les hémorroïdes surviennent en général suite à une période de constipation, pendant une grossesse ou après un accouchement. Le fait de soulever à de nombreuses reprises de lourdes charges peut également être un facteur favorisant la formation d’hémorroïdes. Une pression forte sur les veines se répercute sur la muqueuse intestinale au niveau du rectum, entraînant l’apparition de formations veineuses, et donc d’hémorroïdes.

Les hémorroïdes surviennent quand la muqueuse du rectum subit une trop forte pression et que les tissus s’affaiblissent. Ce phénomène peut se produire durant la grossesse, après l’accouchement ou suite à une crise de constipation. Il est également lié à l’âge, le risque étant en effet croissant avec l’âge.

S’il est difficile de prévenir ce risque quand il est associé à une grossesse ou à une naissance, il est facile de changer immédiatement ses habitudes s’agissant de ses visites aux toilettes et de l’utilisation de lourdes charges.

Si vous êtes sujets aux hémorroïdes, et que votre travail exige que vous portiez de lourdes charges ou que vous soyez longtemps en position debout, il peut être judicieux de revoir vos habitudes de travail.

Si vous avez souvent des problèmes de constipation et des selles dures, réfléchissez à ce que vous mangez. Une alimentation plus riche en fibres, comprenant du pain de seigle, du pain complet, des flocons d’avoine et des fruits, une consommation abondante d’eau et une bonne pratique sportive contribueront à maintenir le circuit intestinal actif et au ramollissement de vos selles, vous permettant de prévenir plus facilement un nouvel épisode de constipation.

Il s’agit aussi d’avoir de bonnes habitudes de fréquentation des toilettes. Ne remettez pas vos visites aux toilettes. Allez-y quand vous en avez besoin. Lorsque vous êtes sur le siège, évitez de pousser trop longtemps. Ne restez pas dans cette position plus longtemps que nécessaire, pour lire le journal ou vérifier votre smartphone.


FAQ sur les hémorroïdes

Les hémorroïdes, qu’est-ce que c’est ?

Une hémorroïde est une sorte de varice, c’est-à-dire une formation veineuse remplie de sang, située quant à elle au niveau du rectum. On peut avoir de petites hémorroïdes internes situées dans le rectum, et des hémorroïdes externes, plus grosses qui vont et viennent dans la zone de l’anus. Si avoir des hémorroïdes est à la fois désagréable et inconfortable, il s’agit heureusement d’une affection sans danger.


Pourquoi a-t-on des hémorroïdes ?

Les hémorroïdes surviennent quand la muqueuse intestinale trop sollicitée s’amincit et s’affaiblit. La veine sous la muqueuse commence à se dilater et finit par sortir de l’anus. Les hémorroïdes surviennent en général suite à une période de constipation ou pendant une grossesse ou à la suite d’un accouchement. Soulever des charges lourdes peut également causer l’apparition d’hémorroïdes.


Les hémorroïdes, qu’est-ce que c’est ?

Les hémorroïdes sont de petites formations veineuses remplies de sang situées dans le rectum. Elles peuvent être de tailles très différentes et contenir plus ou moins de sang. Vous pouvez avoir de petites hémorroïdes internes et invisibles dans le rectum, ou de grosses hémorroïdes externes, visibles, car elles bougent au niveau de l’orifice de l’anus.


Pourquoi a-t-on des hémorroïdes ?

Les hémorroïdes surviennent en général suite à une période de constipation, lors d’une grossesse ou après un accouchement. Elles se forment quand une pression particulièrement forte est exercée sur les veines du rectum. Les tissus autour des veines sont trop sollicités et s’affaiblissent, provoquant la formation d’un sac, c’est ainsi qu’apparait une hémorroïde.


Quels sont les symptômes des hémorroïdes ?

Les hémorroïdes sont très gênantes et peuvent s’accompagner de picotements, de démangeaisons et d’irritation dans la zone de l’anus et du rectum. Elles peuvent s’accompagner de saignements, minimes (suintements), ou plus spectaculaires si elles s’ouvrent.


Quand les hémorroïdes disparaissent-elles ?

Les petites hémorroïdes internes disparaissent parfois d’elles-mêmes, en particulier si elles sont dues à une crise de constipation et que vous traitez rapidement le problème. Les hémorroïdes plus grosses et apparentes ne disparaissent en général pas naturellement. Il est nécessaire de les soigner avec une crème qui provoque leur rétrécissement et agit contre les démangeaisons, les picotements et l’irritation.


Est-ce que les hémorroïdes disparaissent d’elles-mêmes ?

Les petits hémorroïdes internes peuvent, dans certains cas, disparaître d’elles-mêmes si vous traitez avec succès vos problèmes de constipation en prenant un laxatif et, si possible, suivez un régime plus riche en fibres. En revanche, les hémorroïdes plus grosses et apparentes ne disparaissent en général pas naturellement. Il faut les traiter à l’aide d’une crème.


Que faut-il faire en cas d’hémorroïdes ?

Si vous avez des hémorroïdes, il convient de les traiter en utilisant une crème appropriée qui favorisera leur rétrécissement et apaisera vos démangeaisons, picotements et autres formes d’irritation. En outre, veillez à bien vous nettoyer après chaque passage aux toilettes, car ce n’est pas toujours facile quand on a des hémorroïdes. Si vous avez tendance à rencontrer des problèmes de constipation, privilégiez si possible une alimentation plus riche en fibres, buvez suffisamment et faites régulièrement de l’exercice physique.


Pourquoi les hémorroïdes démangent-elles ?

Si les hémorroïdes provoquent des démangeaisons, c’est avant tout parce que, quand on en a, il peut être très difficile de bien se laver autour de l’anus. Il est donc essentiel de traiter les hémorroïdes en appliquant une crème qui a une action permettant la réduction des formations veineuses et soulage les démangeaisons, picotements et autres formes d’irritation.


Comment traiter les hémorroïdes ?

Dans la plupart des cas, on peut traiter les hémorroïdes en utilisant une crème qui permet de réduire la taille des hémorroïdes et de soulager démangeaisons et irritation. En privilégiant un régime alimentaire plus riche en fibres, il vous sera possible de prévenir d’éventuelles crises de constipation, cause fréquente d’hémorroïdes. Dans certains cas, il peut être nécessaire de prendre des comprimés. Enfin, dans de rares cas, et s’agissant de grosses hémorroïdes, une intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire pour les retirer.

Australian Bodycare Femi Daily

Gel 100% naturel contre les odeurs, les démangeaisons et les irritations de la zone intime

€12,99

Voir le produit