La vaginose bactérienne, un déséquilibre de la flore vaginale

Mise à jour professionnellement: 27/4/2021

La vaginose bactérienne est une affection courante due à un déséquilibre de la flore vaginale. Il est possible de prévenir cette maladie, mais également de la traiter avec un gel vaginal ou des comprimés. En savoir plus ici.

» Allez directement à la section : Traitement

Lu par Anne Thestrup Meimbresse

Anne, Varde Pharmacy
Anne est titulaire d'une maîtrise en pharmacie à l'Université du Danemark du Sud et a travaillé comme pharmacienne à la pharmacie Varde pendant plusieurs années. Ici, elle conseille à la fois les clients et les médecins sur l'utilisation correcte des produits médicaux. Vous découvrirez le profil d'Anne ici.

Qu’est-ce que la vaginose bactérienne ?

La vaginose bactérienne n’est pas une infection sexuellement transmissible, mais exprime plutôt un déséquilibre des bactéries naturelles présentes dans le vagin. Cependant, lorsque la vaginose survient, les habitudes sexuelles peuvent alors jouer un certain rôle.

Cette affection est répandue chez les femmes de 15-50 ans et 15 à 30 % d’entre elles observent que la maladie réapparait après un premier épisode.


Pourquoi avez-vous une vaginose bactérienne ?

Vous pouvez avoir une vaginose bactérienne parce que les lactobacilles normalement présents dans le vagin ont disparu et ont été remplacés par d’autres bactéries qui ont proliféré dans votre vagin. 

Ces bactéries sont normalement présentes dans le vagin, mais dans une proportion bien moindre qu’en cas de vaginose bactérienne. 

Il s’agit notamment des micro-organismes appelés Gardnerella vaginalis, qui expliquent d’ailleurs que cette affection soit également qualifiée de Gardnerella.

La prolifération de ces bactéries entraîne la libération de composés chimiques malodorants qui peuvent donner une odeur de poisson très désagréable.

La vaginose bactérienne ne se rencontre que chez les femmes ayant une muqueuse en phase de stimulation œstrogénique, c’est-à-dire chez les femmes en âge de procréer.

On ne connait pas la raison pour laquelle certaines femmes souffrent de cette infection, mais des rapports sexuels fréquents peuvent être un des facteurs y contribuant. Parmi les autres facteurs, on peut citer l’existence de nouveaux partenaires, les rapports sexuels entre femmes, le fait d’avoir plusieurs partenaires et le lavage vaginal.


Symptômes de la vaginose bactérienne

Les symptômes de la vaginose bactérienne sont notamment des écoulements, grisâtres ou jaunes, parfois mousseux contrairement aux champignons qui donnent des pertes blanches et fluides. 

Ces écoulements peuvent varier au cours du cycle et sont particulièrement intenses après un rapport sexuel. Ils produisent une odeur caractéristique de poisson. Une vaginose bactérienne peut aussi occasionner brûlures et démangeaisons.

Australian Bodycare

3 produits de soin intime pour prévenir la sécheresse, les odeurs, les démangeaisons ou tout autre inconfort intime

€29,99

Voir le produit

Comment diagnostiquer la vaginose bactérienne ?

Les écoulements et les odeurs sont en général suffisamment caractéristiques de la vaginose pour permettre au médecin de faire un diagnostic rapide et sûr. Il peut également examiner les sécrétions au microscope si cela s’avère nécessaire.

La vaginose bactérienne passe en général sans traitement, car le corps sait rétablir lui-même l’équilibre de la flore vaginale. Si vous avez une vaginose bactérienne et n’avait ressenti que quelques gênes, un traitement n’est pas nécessaire.

Si le problème dure et devient très gênant, votre médecin peut vous prescrire des antibiotiques. Dans ce cas, évitez de consommer de l’alcool pendant la durée du traitement, car le médicament pourrait avoir un effet antabuse. Si vous avez une vaginose, vos partenaires n’ont pas besoin d’être traités.

Si vous utilisez un stérilet et avez souvent des vaginoses bactériennes, vous pouvez essayer de le retirer pour améliorer votre état. Vous pouvez également essayer d’utiliser des préservatifs avant de décider de vous passer de stérilet.


La vaginose bactérienne est-elle contagieuse ?

La vaginose bactérienne n’est pas contagieuse entre femmes et hommes, mais peut éventuellement se transmettre entre femmes ayant des rapports sexuels ensemble.

Le préservatif peut vous protéger de la vaginose, y compris lors de l’utilisation commune de jouets sexuels. Le lavage des mains ou l’utilisation de gants en caoutchouc permet de prévenir la transmission de l’infection entre femmes.


Conséquences possibles de la vaginose bactérienne

Pour les femmes enceintes qui ont précédemment accouché prématurément, les signes d’une vaginose doivent être examinés et traités, car l’infection peut augmenter les risques d’une perte des eaux et d’un accouchement prématurés. La vaginose bactérienne n’est pas considérée comme problématique pour les femmes enceintes en bonne santé.

La vaginose bactérienne peut augmenter les risques d’infection pelvienne après un avortement chirurgical. Les symptômes de cette infection doivent donc, dans ce cas, être traités.


Traitement de la vaginose bactérienne 

Environ 30 % des cas de vaginose bactérienne disparaissent d’eux-mêmes en raison du système de défense du corps. Si ce n’est pas le cas, vous devez consulter votre médecin.

Mais l’effet du traitement peut être de courte durée. Une femme sur trois ayant subi un traitement a besoin d’un nouveau traitement au bout de quelques mois.

Bien qu’il existe des solutions autres que les antibiotiques, votre médecin vous prescrira certainement des antibiotiques pour soigner une vaginose bactérienne.

La vaginose bactérienne peut être traitée avec du métronidazole ou de la clindamycine en comprimés, ou en gel vaginal. Ces traitements ont des effets similaires, mais les risques de rechute sont plus grands en cas de traitement court. Un traitement efficace n’empêche pas les rechutes, de l’ordre de 30 %.

Il n’existe pas d’effet documenté du traitement dû aux préparations contenant des acides lactiques ou des lactobacilles.

Il n’existe pas d’effet documenté du traitement des partenaires masculins.

L’alternative aux antibiotiques consiste à utiliser des produits naturels qui rétablissent le pH du vagin, dont les effets secondaires sont minimes ou même inexistants, et qui permettent aux bonnes bactéries de rétablir l’équilibre de la flore vaginale.

Australian Bodycare

3 produits de soin intime pour prévenir la sécheresse, les odeurs, les démangeaisons ou tout autre inconfort intime

€29,99

Voir le produit

D’une façon générale, la toilette intime quotidienne est importante

Si vous avez des problèmes de démangeaison, de sécheresse, d’odeurs ou d’irritation dans le vagin, c’est le signe que votre corps lance un appel à l’aide. Notre gamme de nettoyants intimes, composée de Femigel et Femi Daily, vous aidera à résoudre vos problèmes. Une gêne vaginale peut être à la fois embarrassante et très désagréable et exige des soins intimes quotidiens.

Femigel et Femi Daily apportent à votre peau le soin dont elle a besoin pour que vos problèmes intimes disparaissent. Ces deux produits agissent ensemble comme une aide d’urgence et vous procurent une sensation de propreté et de fraîcheur dans la partie intime de votre corps. Femigel et Femi Daily ont un pH ajusté et vous aident à rétablir un milieu naturel et sain dans votre vagin. Femi Daily est un gel naturel destiné à la toilette intime quotidienne, exactement comme on utilise une lotion corporelle sur le corps.

Pour obtenir l’effet optimal, nous vous conseillons d’utiliser Femigel 2 fois par jour. Ensuite, afin d’obtenir un effet maximal, vous pouvez utiliser Femi Daily 1 à 2 fois par jour. Ces produits conviennent pour un usage quotidien, car ils contiennent 100 % d’actifs naturels.

Australian Bodycare

3 produits de soin intime pour prévenir la sécheresse, les odeurs, les démangeaisons ou tout autre inconfort intime

€29,99

Voir le produit