Voulez-vous être un(e) testeur/testeuse ?

L’incontinence, ou le tabou des fuites urinaires

Mise à jour professionnellement: 29/8/2021

L’incontinence urinaire, ou perte involontaire d’urine, signifie que vous ne pouvez pas contrôler votre vessie. C’est alors que l’accident se produit.  L’incontinence est un sujet tabou, parce qu’on a souvent honte d’uriner dans ses vêtements. Mais la plupart peuvent trouver l’aide nécessaire pour résoudre leur problème de fuites urinaires. Découvrez ici ce qu’est l’incontinence urinaire, et les remèdes à votre disposition si vous rencontrez de tels désagréments.

Lu par Anne Thestrup Meimbresse

Anne, Varde Pharmacy
Anne est titulaire d'une maîtrise en pharmacie à l'Université du Danemark du Sud et a travaillé comme pharmacienne à la pharmacie Varde pendant plusieurs années. Ici, elle conseille à la fois les clients et les médecins sur l'utilisation correcte des produits médicaux. Vous découvrirez le profil d'Anne ici.

Qu’est-ce que l’incontinence urinaire ?

Normalement, on urine 5 à 7 fois par jour, c’est-à-dire toutes les 3-4 heures. Votre vessie peut contenir 300-500 ml, et la plupart d’entre nous savent contrôler leur envie d’uriner. L’incontinence concerne cependant plus de 3 millions de Français adultes, hommes et femmes. Et les enfants, eux aussi, peuvent rencontrer des problèmes de fuites urinaires.

Nombreux sont ceux qui dissimulent le problème et sont si honteux qu’ils ne font rien pour traiter leur incontinence urinaire. C’est regrettable, car il s’agit d’un mal qui peut impacter votre qualité de vie. Et dans la plupart des cas, les remèdes existent. 

On distingue trois types d’incontinence : l’incontinence d’effort, l’incontinence par impériosité et l’incontinence par regorgement. Vous pouvez aussi souffrir d’une combinaison de ces trois types. Il est donc important de vous faire examiner par votre médecin pour savoir comment remédier au mieux à votre problème de fuites urinaires.


Quels sont les symptômes de l’incontinence ?

Les symptômes de l’incontinence sont les suivants :

  • Vous avez du mal à évacuer complètement l’urine quand vous êtes aux toilettes.
  • Écoulement permanent de gouttes d’urine
  • Vous ne pouvez pas vous retenir et urinez avant d’arriver aux toilettes
  • Vous vous réveillez plusieurs fois dans la nuit parce que vous avez besoin d’uriner.

Australian Bodycare Barrier Cream

Crème barrière pour les peaux irritées, abîmées et rouges du corps

€12,99

Voir le produit

Qu’est-ce que l’incontinence urinaire d’effort ? 

Vous urinez involontairement quand vous éternuez, riez ou faites du sport. L’incontinence dite d’effort venant d’une faiblesse sous l’urètre, vous pouvez exercer votre bassin pour augmenter vos chances de résoudre ce problème.

Si ce n’est pas suffisant, il conviendra peut-être de vous faire opérer ou de traiter le problème avec des suppositoires hormonaux. Ce sont surtout les femmes qui sont touchées par l’incontinence d’effort, mais les hommes peuvent également rencontrer ce problème.


L’incontinence par impériosité, une forte envie d’uriner

Si vous avez envie d’uriner, et que cette envie est si forte que vous n’avez pas le temps d’arriver aux toilettes, vous souffrez peut-être d’incontinence par impériosité. L’incontinence par impériosité décrit les cas où votre vessie se contracte involontairement ou ceux où votre sphincter n’est plus étanche. Vous pouvez améliorer vous-même la situation, notamment en changeant vos habitudes de consommation de boissons ou en entraînant votre vessie.

Peut-être aurez-vous aussi besoin de prendre des médicaments pour détendre les muscles de votre vessie. Ou d’avoir recours à l’électrostimulation, qui consiste à envoyer une légère stimulation électrique via de petites électrodes sur la muqueuse vaginale. Ou encore, si vous êtes une femme ménopausée, de prendre des suppositoires hormonaux. Enfin, vous serez peut-être obligée de vous faire opérer pour mettre un terme au problème.


L’incontinence par regorgement, quand vous oubliez d’écouter votre corps

Lorsque vous allez aux toilettes, votre vessie ne se vide pas complètement. Cela peut être dû au fait que vous avez oublié d’écouter les signaux que vous envoie votre corps. Votre vessie a peut-être grossi et s’est distendue.


L’incontinence chez la femme

L’incontinence urinaire touche les femmes à tous les âges, mais ce sont surtout les femmes d’un certain âge qui sont confrontées à des problèmes de fuites urinaires. Dans la classe d’âge 40-60 ans, environ 16 % des femmes ont des symptômes au moins une fois par semaine.


L’incontinence chez l’homme 

Chez l’homme, l’incontinence est due à une hypertrophie de la prostate. Il est alors plus difficile de vider complètement sa vessie, et le flux urinaire est plus faible que normalement. Une petite astuce consiste à appuyer un peu sous les bourses après avoir uriné pour que le reste d’urine puisse s’écouler.


L’incontinence chez l’enfant

Les fuites urinaires sont qualifiées d’incontinence chez les enfants de plus de 5 ans. On distingue l’incontinence diurne et l’incontinence nocturne.

Si votre enfant, qui a été propre pendant plus de 6 mois, se met à uriner dans son pantalon dans la journée ou durant la nuit, vous devez en premier lieu vous assurer qu’il n’a pas d’infection, de diabète ou de problème de concentration d’urine. Vous devez aussi vous demander s’il n’est pas soumis à un stress émotionnel, car ce facteur peut également être la cause de ses fuites urinaires.


Pourquoi souffre-t-on d’incontinence urinaire ?

Les causes des fuites urinaires sont nombreuses. Mais dans la plupart des cas, il est possible de soigner cette affection et de vous retirer ce problème de la tête.

Maladies pouvant causer des fuites urinaires

Si vous avez du diabète, la maladie de Parkinson, souffrez de sclérose en plaques ou de différents problèmes de dos, cela peut avoir un effet négatif sur votre vessie et provoquer une incontinence plus ou moins aigue.

Les médicaments, cause possible d’incontinence

Sachez que l’incontinence fait partie des effets secondaires de certains médicaments.

Avez-vous atteint l’âge de la ménopause ?

Si vous avez atteint l’âge de la ménopause, il est possible que vos muqueuses, vaginale et urétrale, se soient amincies. Vous n’êtes alors plus en mesure de bloquer l’urine dans l’urètre. Les symptômes de ces changements intervenant au niveau des muqueuses sont les suivants : démangeaisons et brûlures, fréquentes infections des voies urinaires, saignements ou irritation lors des rapports sexuels.

Australian Bodycare Barrier Cream

Crème barrière pour les peaux irritées, abîmées et rouges du corps

€12,99

Voir le produit

Que puis-je faire en cas de fuites urinaires ?

Si vous souhaitez que votre problème d’incontinence prenne moins de place dans votre quotidien, il y a plusieurs choses à faire. Mais l’efficacité des remèdes dépend notamment du type d’incontinence dont vous souffrez. Il est donc pertinent d’établir un plan d’action avec votre médecin.


Perdre du poids permet de réduire l’incontinence

Si vous êtes en surpoids, une perte de poids vous permettra de réduire l’incontinence.


Buvez moins de café, de boissons gazeuses et d’alcool

Le café contient de la caféine, le thé de la théine et les sodas contiennent de l’acide carbonique, du citron et des édulcorants artificiels. Ces composants, de même que l’alcool, peuvent provoquer une réaction négative dans votre vessie. Vous pouvez essayer de boire un type de boisson à la fois pour vérifier ses effets et exclure celles qui provoquent des fuites urinaires.


En cas d’incontinence urinaire, choisissez une bonne protection

En cas de fuites urinaires, une protection hygiénique ordinaire peut vite s’avérer insuffisante. Il est donc préférable d’opter pour une protection urinaire capable d’absorber des liquides légers comme l’urine. De plus, ces protections évitent les odeurs liées aux fuites.


Combien dois-je boire par jour ?

Il est recommandé de boire entre un et demi et deux litres par jour, café et thé compris. En été, quand il fait très chaud, ou si vous faites beaucoup de sport ou allaitez, vous pouvez boire de deux à deux litres et demi répartis sur la journée.

Notez que : ce que vous buvez après 18 h sera éliminé pendant la nuit. Pour éviter de vous lever la nuit, il peut donc être judicieux de ne pas boire de thé ou de café après le repas ou de renoncer au demi-litre de coca sensé accompagner votre popcorn devant un film.


À quelle fréquence doit-on uriner ?

Il est recommandé d’aller aux toilettes régulièrement. Bien sûr, il n’est pas question de planifier vos visites en détail, mais y aller environ toutes les trois ou quatre heures est bon pour votre vessie, même si cela dépend bien entendu de ce que vous avez bu.

Quand vous allez aux toilettes, prenez le temps nécessaire. Si votre vessie n’est pas entièrement vidée, cela peut provoquer une cystite. Une astuce : si vous n’avez pas suffisamment uriné, levez-vous et faites quelques pas. Faites ensuite un nouvel essai pour éliminer les dernières gouttes d’urine.


Musclez votre plancher pelvien

Le fait de renforcer vos muscles pelviens vous aide à éviter les fuites urinaires. En effet, ces muscles permettent de fermer l’urètre.


Tampon intra-vaginal ou anneau vaginal

Pour éviter les fuites urinaires, vous pouvez utiliser un tampon vaginal qui soutient la vessie et permet une meilleure fermeture du col de la vessie.

Vous pouvez également vous faire poser un anneau vaginal qui, en soutenant les parois du vagin et l’utérus, empêche qu’ils ne s’affaissent.


Traitement médical

Les traitements de l’incontinence urinaire sont nombreux. Quelle que soit la cause (incontinence d’effort ou incontinence par impériosité), les femmes qui souffrent de fuites urinaires après la ménopause peuvent avoir intérêt à opter pour un traitement local aux œstrogènes. L’efficacité de cette méthode ne se faisant sentir qu’au bout de quelques mois, il convient de bien suivre le traitement. 

En cas d’incontinence d’effort, on peut vous prescrire des médicaments qui agissent sur les petits muscles de l’urètre. L’incontinence par impériosité se traite avec des médicaments qui aident à détendre les muscles de votre vessie.


Efficacité de l’intervention chirurgicale

Si les autres techniques ne marchent pas, il conviendra peut-être de vous faire opérer. C’est notamment le cas des femmes qui souffrent d’incontinence urinaire d’effort. Une telle opération est en général efficace.


Le Botox peut aider

Chez les femmes souffrant d’incontinence par impériosité, une injection de toxine botulique, par exemple de botox, dans la paroi de la vessie peut être une méthode de traitement très efficace.


Évitez odeurs, sécheresse et irritation

Vous pouvez utiliser Barrier Cream d’Australian Bodycare si vous avez des rougeurs, ou ressentez irritation et brûlures dans la zone intime, liées par exemple à un problème d’incontinence urinaire.

Barrier Cream a un pH adapté à un usage intime, ce qui vous permettra d’éviter d’avoir des problèmes de peau, tels que démangeaisons et irritation. En l’appliquant chaque jour, vous pourrez maintenir une bonne hygiène intime et éviter odeurs, sécheresse et gênes dans la zone intime.

Complétez si possible vos soins en utilisant un bon savon intime qui élimine efficacement et en douceur toutes les odeurs. Intim Wash d’Australian Bodycare à l’huile essentielle de tea tree utilise l’huile naturelle d’arbre à thé, des acides lactiques et de la vitamine C de prunes de Kakadu pour vous procurer une sensation de propreté et de fraîcheur dans la zone intime. La combinaison de ces ingrédients permet de nettoyer la peau en profondeur et de rafraîchir la zone intime et vous aide à éliminer les odeurs indésirables.

Australian Bodycare Barrier Cream

Crème barrière pour les peaux irritées, abîmées et rouges du corps

€12,99

Voir le produit

Rougeurs et irritation : Faites votre toilette intime sans eau

Si votre peau est très rouge ou irritée dans la zone intime en raison de fuites urinaires, essayez de faire votre toilette sans eau. En effet, l’eau risquerait d’aggraver encore le problème. Cleansing Micellar Gel est un gel nettoyant qui élimine en douceur impuretés et bactéries. Il remplacera donc avantageusement votre gant de toilette.