La cystite (infection urinaire) : traitement, prévention et FAQ

Mise à jour professionnellement: 9/3/2021

La cystite est une infection urinaire que de nombreuses personnes sont amenées à connaître au cours de leur vie. Bien qu’elle concerne surtout les femmes, l’infection peut toucher tout le monde. Il existe heureusement de nombreux moyens vous permettant de prévenir cette infection.

Lu par Anne Thestrup Meimbresse

Anne, Varde Pharmacy
Anne est titulaire d'une maîtrise en pharmacie à l'Université du Danemark du Sud et a travaillé comme pharmacienne à la pharmacie Varde pendant plusieurs années. Ici, elle conseille à la fois les clients et les médecins sur l'utilisation correcte des produits médicaux. Vous découvrirez le profil d'Anne ici.

Qu’est-ce qu’une cystite ?

La cystite, aussi appelée catarrhe de la vessie, ou syndrome de la lune de miel, est une infection urinaire que l’on rencontre surtout chez la femme. Dans la plupart des cas, elle est due à la présence de bactéries gastro-intestinales dans les urines. Ces bactéries pénétrant dans la vessie via l’urètre, il en résulte une inflammation de la vessie.

Les bactéries sont dans leur élément dans l’urine qui a la température du corps et se développent rapidement lorsqu’elles arrivent dans la vessie. Cela entraine une inflammation de la muqueuse vésicale qui rougit et est irritée. Cela provoque une irritation de la vessie qui commence à se contracter, bien qu’elle ne soit pas pleine.

Si la cystite n’est pas une infection sexuellement transmissible, les rapports sexuels peuvent néanmoins entraîner une telle infection.

Contracter une cystite n’est pas dangereux, et chez les femmes en bonne santé, la maladie passe souvent sans qu’un traitement ne soit nécessaire. La cystite peut néanmoins provoquer des brûlures, des douleurs et, dans certains cas, de la fièvre. Il peut donc être pertinent de consulter son médecin pour avoir un traitement à base d’antibiotiques.


Quels sont les symptômes d’une cystite ?

Si vous avez déjà eu une cystite, vous en connaissez sûrement tous les symptômes. Et il est très possible que ce soit le cas, puisque 50 % des femmes ont une cystite au moins une fois dans leur vie.

Symptômes les plus fréquents de la cystite :

  • Brûlures à la miction
  • Besoin fréquent d’uriner
  • Difficultés pour vider complètement la vessie
  • Urine trouble, qui peut sentir mauvais
  • Douleurs pelviennes
  • Fièvre et sentiment de malaise
  • Sang dans les urines

Vous pouvez avoir une cystite sans forcément ressentir tous ces symptômes. Certaines personnes auront plusieurs symptômes, d’autres éprouveront seulement des picotements en urinant.

Les signes typiques d’une cystite sont les suivants : envie fréquente d’uriner, douleurs et brûlures en urinant.

Des symptômes qui requièrent votre vigilance

Si vous urinez plus souvent que d’habitude, et ressentez des douleurs et des brûlures lorsque vous urinez, c’est peut-être le signe que vous avez une infection urinaire. Si c’est très gênant, il est opportun de consulter votre médecin. Cela dit, la cystite disparaît souvent d’elle-même.

Si vous avez beaucoup de fièvre et avez mal aux reins, vous avez peut-être une inflammation du bassinet. Dans ce cas, il est opportun de consulter votre médecin.

Australian Bodycare

3 produits de soin intime pour prévenir la sécheresse, les odeurs, les démangeaisons ou tout autre inconfort intime

€29,99

Voir le produit

Qui peut avoir une cystite ?

La cystite touche principalement les femmes, mais tant les hommes que les enfants peuvent également être touchés. Les manifestations peuvent varier et donner différents symptômes.

La moitié des femmes sont à un moment de leur vie touchées par cette infection. Ce pourcentage est nettement moins élevé chez l’homme et l’enfant. Trente à quarante pour cent des femmes qui ont eu une infection urinaire connaitront une nouvelle crise, le plus souvent dans les trois mois.

Pourquoi les femmes ont-elles une cystite plus souvent que les hommes ?

Il existe ici une réponse toute naturelle. Cela est dû au fait que l’urètre de la femme est très court (4-5 cm) et que la distance entre l’urètre et l’anus est plus courte que chez l’homme.

L’urètre de l’homme étant donc beaucoup plus long (14-15 cm) que celui de la femme, il est très rare que les bactéries atteignent la vessie.


Qu’est-ce qui peut provoquer une cystite ?

La cystite peut être due à de nombreuses causes, mais dans la plupart des cas, elle est provoquée par la multiplication dans les urines de bactéries du tube digestif, le plus souvent des colibacilles.

On le répète, les causes de la cystite sont multiples.

Quelques causes typiques de cystite chez la femme :

  • La vessie ne se vide pas entièrement lorsque vous urinez : prenez le temps de bien vider votre vessie.
  • Mauvaise manière de se sécher : pour prévenir une cystite, apprenez à vous sécher du méat urétral vers l’anus.
  • Rapports sexuels, rapport anal (et mauvaise hygiène après les rapports).
  • Cystite de la lune de miel, survenant en raison de la fréquence des rapports.
  • Calculs dans les voies urinaires favorisant la formation de bactéries.
  • Spécificités anatomiques, telles que renflements ou doublement des voies urinaires laissant des restes d’urine dans les voies urinaires.
  • Modifications hormonales, comme la ménopause, entraînant une production moindre d’œstrogène, qui normalement assure l’hydratation des muqueuses urétrale et vaginale.
  • Cathéter vésical. Lorsqu’on a une sonde vésicale, la barrière entre la peau et la vessie est rompue.

Ce qu’il faut savoir sur la cystite chez la femme

L’urètre de la femme étant plus court que celui de l’homme, ce sont le plus souvent les femmes qui sont touchées par cette infection. Pour prévenir la cystite et toutes autres infections, il est important d’avoir une bonne hygiène.

Prévenez la cystite en ayant une bonne hygiène :

  • Veillez à vous laver avec des produits conçus pour l’hygiène intime. Chez Australian Bodycare, vous trouverez des produits spécialement développés pour assurer une bonne hygiène intime chez la femme.
  • Urinez après des rapports sexuels – au plus tard 15 minutes après la fin des rapports.
  • Avez-vous des signes précurseurs d’une cystite ? Dans ce cas, buvez suffisamment d’eau et éventuellement du jus de canneberge sans sucre.
  • Allez aux toilettes lorsque c’est nécessaire, et veillez à bien vider votre vessie.
  • Lavez-vous avant un rapport sexuel et changez de slip tous les jours. Vous pouvez vous laver chaque jour avec Femi Daily d’Australian Bodycare, qui nettoie efficacement, mais en douceur, en respectant le niveau de pH nécessaire.
  • Après chaque passage aux toilettes, essuyez-vous dans le bon sens : du méat urétral vers l’arrière.
  • Hydratez votre corps en buvant beaucoup d’eau, afin de purifier la vessie et d’en éliminer les bactéries nocives.
  • Évitez les courants d’air, évitez de vous asseoir sur une surface froide. Couvrez bien la partie inférieure de votre corps. Même si ce facteur n’est pas documenté, il parait en effet logique que vous risquiez plus d’avoir une cystite si vous avez froid sur les cuisses et les fesses.
  • En cas de sexe anal, utilisez un préservatif et changez-le si vous poursuivez vos rapports dans une autre position. Cela vous évitera de transporter les bactéries vers d’autres parties du corps.

Le jus de canneberge est-il efficace en cas de cystite ?

Si vous avez déjà eu une cystite, vous avez sûrement entendu dire que boire du jus de canneberge vous permettrait de soigner votre infection urinaire. En fait, c’est à la fois vrai et faux.

Le jus de canneberge contient notamment des antioxydants qui empêchent que les bactéries n’adhèrent aux muqueuses. Mais il est essentiel que vous buviez ce jus de canneberge sans sucre. En effet, si vous avez trop de sucre dans vos urines, cela peut contribuer à la prolifération de bactéries dans la vessie.

Toutefois, la canneberge n’est pas un remède miracle contre l’infection urinaire. Elle n’agit en effet que contre environ la moitié des bactéries susceptibles de provoquer une cystite. Elle ne permet pas de les éliminer toutes.

De plus, on considère qu’elle permet plus de prévenir que de traiter la maladie.


La cystite chez l’homme est rare, mais elle existe 

Bien que, dans la grande majorité des cas, la cystite concerne les femmes, elle peut aussi toucher les hommes.

S’agissant des infections urinaires de l’homme, on distingue 2 catégories :

  1. Cystite des voies urinaires inférieures, qui touche la vessie et l’urètre
  2. Inflammation des voies urinaires supérieures, qui touche la cavité rénale (bassinet) et le rein.

Dans la plupart des cas, l’inflammation des voies urinaires chez l’homme est due au fait que les bactéries intestinales se propagent dans la vessie via l’urètre.

S’il s’agit d’une inflammation des voies urinaires bénigne, on parle alors de cystite, et celle-ci ressemble beaucoup à la cystite de la femme.

Une infection compliquée des voies urinaires chez l’homme est au contraire une infection dans laquelle l’état des voies urinaires ou d’autres organes est susceptible d’évoluer vers un problème plus long et sérieux.

La cystite chez l’homme est néanmoins un phénomène relativement rare, et qui ne concerne pas une classe d’âge particulière.

Symptômes de la cystite chez l’homme :

  • Brûlures en urinant
  • Besoin et envie d’uriner plus souvent
  • Douleur au niveau du pubis
  • Fièvre, sang dans les urines

Le traitement est le même que pour la femme. Il consiste à prendre des antibiotiques qui vous seront prescrits par votre médecin.

Causes de la cystite chez l’homme :

  • Hypertrophie de la prostate
  • Vidage incomplet de la vessie
  • Temps long entre deux vidages
  • Vous ne buvez pas assez
  • Prostatite
  • Calculs rénaux et urinaires
  • Nerfs allant aux voies urinaires endommagés
  • Tumeurs dans la prostate, les reins ou la vessie
  • Malformation des voies urinaires
  • Reflux vésico-urétéral, retour de l’urine de la vessie vers les reins
  • Rétrécissement de l’urètre
  • Cathéter dans la vessie
  • Fistule
  • Poches sur la vessie
  • Maladie ou autre facteur affaiblissant le système immunitaire

La cystite chez l’enfant

La cystite (infection urinaire) chez l’enfant est une infection de l’urètre, de la vessie et, dans certains cas, des uretères et des reins. Les symptômes de la cystite chez l’enfant varient sensiblement en fonction de l’âge de celui-ci.

Chez le jeune enfant, les symptômes les plus fréquents sont les suivants : fièvre, irritabilité, mauvaise humeur, vomissements et perte de poids.

Quant aux enfants plus âgés, les symptômes sont : douleur en urinant, besoin d’uriner souvent, nausées, vomissements, mal de ventre, fièvre.

Difficile de diagnostiquer le mal d’un enfant à partir des symptômes éprouvés

Diagnostiquer une cystite chez un enfant peut s’avérer difficile si l’on se base uniquement sur les symptômes qu’il ressent. C’est pourquoi il peut être opportun de faire une analyse d’urine et, dans certains cas, une prise de sang.

Le diagnostic et le traitement ne sont pas les mêmes s’il s’agit d’une infection des voies urinaires inférieures ou supérieures. En cas de pyélonéphrite, on peut par exemple faire un examen par ultrasons, radiographique ou par imagerie nucléaire, pendant que l’enfant urine.

Cela permet de vérifier si l’infection est due à des malformations congénitales rendant l’enfant plus exposé aux infections urinaires.


La cystite chez la femme enceinte est courante

La cystite, ou infection urinaire, est un phénomène courant chez la femme enceinte. On constate qu’il y a plus de femmes enceintes qui contractent une telle infection urinaire que de femmes non enceintes.

Cela explique que l’on examine toutes les femmes enceintes, y compris celles qui n’ont pas de symptômes, pour vérifier qu’elles n’ont pas de bactéries dans leurs urines.

Les symptômes et le traitement des infections urinaires chez la femme enceinte sont globalement analogues à ceux concernant les autres catégories de femmes. Si vous êtes enceinte, soyez particulièrement attentive à l’apparition de fièvre ou de douleurs dans les flancs, symptômes de la cystite.

Si vous êtes enceinte et observez une augmentation des contractions, cela peut également être le signe d’une cystite ou d’une pyélonéphrite, qui donne aussi de la fièvre et des douleurs lombaires.


Comment prévenir et traiter une cystite ?

Le médecin traitera votre cystite avec des antibiotiques s’il est sûr que les symptômes que vous éprouvez sont dus à la présence de bactéries.

Dans nombre de cas, si vous avez une bonne hygiène et veillez à boire suffisamment, la cystite disparaîtra d’elle-même.

Pour assurer une bonne hygiène intime, nous vous recommandons d’utiliser Intim Wash, Femigel et Femi Daily d’Australian Bodycare. Lorsque vous veillez à une bonne hygiène, cela vous aide à prévenir efficacement des problèmes tels que la cystite.

Si vous avez une bonne hygiène et buvez suffisamment, vous pouvez compléter ces soins en prenant des analgésiques en vente libre, de type paracétamol ou ibuprofène. Ces médicaments ne sont néanmoins pas aussi efficaces que les antibiotiques. Par conséquent, si les symptômes subsistent, il convient de consulter votre médecin.

Australian Bodycare

3 produits de soin intime pour prévenir la sécheresse, les odeurs, les démangeaisons ou tout autre inconfort intime

€29,99

Voir le produit

Que puis-je faire moi-même ?

Si vous avez une cystite, vous devez boire beaucoup (boissons sans sucre), prendre des antalgiques et veiller à avoir une bonne hygiène intime.

Traitement antibiotique

Si le fait de boire beaucoup n’a pas suffi, il peut être nécessaire de suivre un traitement antibiotique.

Appelez votre médecin. Vous devrez vraisemblablement apporter une analyse d’urine ou en faire une dans son cabinet. Ensuite, le médecin vérifiera la présence dans vos urines de globules blancs, de sang ou de nitrite, ce qui lui permettra de vous dire si vous avez une infection urinaire.

Souvent, le médecin enverra l’analyse à un laboratoire pour pouvoir plus facilement vous donner ensuite les antibiotiques convenant à votre cas.

Si vous avez une cystite, le médecin vous donnera soit de la pénicilline, soit un traitement aux sulfonamides.


FAQ - Questions fréquemment posées

Qu’est-ce qui peut provoquer une cystite ? 

La cystite chez la femme survient typiquement parce que des bactéries (souvent des bactéries gastro-intestinales) prolifèrent dans la vessie via l’urètre.

Cela peut intervenir suite à des rapports sexuels, à un rapport anal, lorsque vous vous essuyez, en raison de modifications hormonales (ménopause) ou parce que vous ne videz pas correctement votre vessie.


Quels sont les signes d’une cystite ?

Si vous avez une cystite, vous éprouvez des brûlures en urinant, et vous avez plus nettement et plus souvent envie d’uriner. En même temps, vous avez l’impression d’avoir du mal à vider votre vessie.

Certaines personnes ressentent des douleurs dans le bas-ventre, de la fièvre et un certain malaise.


Comment soigner la cystite ?

Vous pouvez soigner vous-même une infection urinaire en veillant à une bonne hygiène, en buvant suffisamment (boissons non sucrées) et en prenant des analgésiques en vente libre, tels que du Paracétamol ou de l’Ibuprofène.

Si la cystite ne passe pas, il faudra prendre des antibiotiques qui vous seront prescrits par le médecin, une fois le diagnostic confirmé.


Combien de temps dure une cystite ? 

En général, une cystite disparait au bout de quelques jours. Il est toujours judicieux de contacter son médecin qui pourra vous dire si vous avez besoin d’antibiotiques.

Si les symptômes subsistent au-delà de deux ou trois jours, il est possible que la maladie ait atteint les reins, provoquant une pyélonéphrite. Cela est cependant extrêmement rare.


Comment prévenir la cystite ?

La première chose à faire est de veiller à une bonne hygiène intime.

Lavez-vous bien avec de bons produits d’hygiène intime, urinez après un rapport sexuel, essuyez-vous après avoir été aux toilettes, en partant de la vulve et jusqu’à l’anus, utilisez un préservatif en cas de sexe anal (et retirez-le si vous avez d’autres rapports). Enfin, prenez le temps de bien uriner pour vider complètement la vessie.


Peut-on soigner une cystite en buvant beaucoup ?

Oui et non. Souvent, vous pourrez faire disparaitre une cystite en buvant beaucoup. Cela fonctionne bien, parce que les liquides permettent d´éliminer les bactéries de la vessie.

Dans certains cas, le fait de boire du jus de canneberge (sans sucre) peut aussi avoir un effet positif, mais cela ne permet pas d’éliminer toutes les bactéries. Si vous pensez avoir une cystite, il est toujours judicieux de contacter votre médecin.


La cystite est-elle contagieuse ?

La cystite n’est pas contagieuse.

La cystite étant due à la présence de bactéries gastro-intestinales, on ne peut pas dire qu’elle est contagieuse. Par conséquent, vous ne pouvez pas contracter une cystite parce que vous avez des rapports sexuels avec une personne qui a une infection urinaire de ce type.

Australian Bodycare

3 produits de soin intime pour prévenir la sécheresse, les odeurs, les démangeaisons ou tout autre inconfort intime

€29,99

Voir le produit